Qualité de l'air : "Il ne faudrait pas résumer la pollution aux particules fines"

DirectLCI
Benard Jomier, adjoint à la mairie de Paris en charge de la santé et médecin généraliste, était l'invité du "14-17" ce mardi alors qu'entrent en vigueur les premières mesures de restriction de circulation à Paris pour améliorer la qualité de l'air. Il a expliqué que la pollution de l'air ne se résume pas aux particules fines.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter