Quand des magistrats condamnent des faits qu'ils ne comprennent pas

DirectLCI
Un blogueur et journaliste a été condamné en appel à 3000 euros d'amende pour vol de documents qu'il avait en fait trouvés via Google. Les magistrats qui ont prononcé la peine ne comprenaient pas grand-chose à ce qu'ils jugeaient.

Sur le même sujet

Lire et commenter