Quand l'anniversaire se transforme en rassemblement néonazi

Quand l'anniversaire se transforme en rassemblement néonazi

DirectLCI
FAIT DIVERS – Il s'agissait, officiellement, d'une fête d'anniversaire. Mais samedi soir à Succieu, dans l'Isère, c'est un rassemblement néonazi qui a eu lieu.

Pas vraiment un cadeau. Samedi soir, à Succieu, commune d'à peine mille habitants située près de Bourgoin-Jallieu, dans le Nord-Isère, une drôle de fête d'anniversaire a eu lieu. Tout commence cet été, comme le rapporte Le Dauphiné libéré , quand un homme habitant le village voisin de Belmont se présente à mairie.

L'individu souhaite officiellement "fêter l'anniversaire de trois amis", et demande donc à louer la salle communale. Mais, ce samedi après-midi, vers 15 h 30, le maire de Succieu, Didier Bouillot, est alerté du fait qu'un rassemblement néonazi se cache probablement derrière cette prétendue célébration d'anniversaire.

Venus de France et d'Europe

Entre 100 et 150 personnes sont déjà là, venant de toute la région, mais aussi d’Alsace et de Marseille, de Suisse et d’Allemagne. La police iséroise et lyonnaise arrive sur place, puis le maire décide d'aller rencontrer les "invités".

"Je leur ai demandé de partir, explique Didier Bouillot. Ce qu’ils ont refusé. Ils m'ont dit : 'Nous attendons 200 personnes, il ne tient qu’à vous que la soirée se déroule bien'. Je n’avais qu’une envie, les expulser." Mais rien n'y aura fait. Finalement, les deux parties se sont mises d'accord sur une fin de soirée à minuit.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter