Quand les drones entrent au service des agriculteurs

DirectLCI
Romain Faroux, fils de céréalier, est cofondateur d'Airinov, une société qui met ses drones au service des agriculteurs. Pour 10 euros de l'hectare, l'appareil survole les champs est est capable d'indiquer à l'exploitant les pans de son terrain qui ont le plus besoin d'engrais. Une bonne façon de faire des économies et de préserver la nature.

Sur le même sujet

Lire et commenter