Quand les médecins doivent décider l’arrêt des soins

DirectLCI
SEPT A HUIT. Dans ce service hospitalier, chaque jour, les médecins décident de poursuivre ou non les traitements qui maintiennent leurs patients en vie. Comment aborder cette délicate question avec les proches ? Exemple avec ce patient marocain de 68 ans, dans le coma après une mauvaise chute. L’équipe médicale, elle, s’apprête à annoncer à la famille sa douloureuse décision…

Sur le même sujet

Lire et commenter