Que devient le groupe Lejaby ?

Que devient le groupe Lejaby ?

France
DirectLCI
ECONOMIE – La possible liquidation des Atelières, à Villeurbanne, constitue indirectement un nouveau chapitre de la grande histoire de la maison de couture créée en 1884. Il y a deux ans, Lejaby est devenu Maison Lejaby. Et se porte plutôt bien.

"Depuis ce mardi matin, je reçois des dizaines d’appels de personnes qui me demandent si nous allons fermer. Je tiens à rassurer tout le monde, ce n’est pas le cas." Alain Prost, le PDG de Maison Lejaby (ex-Lejaby), veut clarifier les choses. La situation délicate des Atelières , à Villeurbanne, n’impacte pas directement la maison mère qu’il dirige et dont le siège est situé à Rilleux-la-Pape, près de Lyon. D’ailleurs, l’entreprise de lingerie qu’il a reprise il y a deux ans au bord de la liquidation judiciaire se porte aujourd’hui plutôt bien.

"Sur l’année 2013, nous avons un chiffre d’affaires en hausse de +15 %, se félicite Alain Prost. Il y a 206 employés, dont 13 nous ont rejoints depuis la reprise." A Rillieux, 60 % des ventes se font à l’étranger, et notamment vers la Russie. Cette semaine, Maison Lejaby a eu le privilège de pouvoir défiler sur les podiums de la Fashion Week, à Paris. "Une fierté", pour Alain Prost, qui a récemment ouvert un point de vente Lejaby dans la capitale.

Fortunes diverses pour les autres sites

Le site Lejaby de Bourg-en-Bresse, fermé fin 2010, est lui resté dans la lingerie puisqu'il a été acheté par la commune, puis loué à une nouvelle marque de lingerie, Monette. Le site de l'Ardèche, fermé fin 2010 également a été cédé fin 2011 à une entreprise locale. Les ateliers Lejaby de Bellegarde-sur-Valserine, qui constituaient le berceau de la marque, ont fermé fin décembre 2010.

Le dernier atelier de la maison, situé à Yssingeaux, menacé de fermeture, a quant à lui été repris en 2012 par le maroquinier auvergnat Sofama, fournisseur du malletier Louis Vuitton et formera les employés à la maroquinerie. Enfin, les six filiales étrangères de Lejaby n’ont pas été reprises.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter