Quenelle devant l'école Ohr Torah : "Joe le Corbeau" mis en examen

Quenelle devant l'école Ohr Torah : "Joe le Corbeau" mis en examen

France
DirectLCI
JUSTICE - Un dessinateur ayant fait des Juifs sa principale cible et gravitant dans la sphère de Dieudonné a été mis en examen pour avoir diffusé sur internet la photo d'un individu faisant une "quenelle" devant l'école Ozar Hatorah de Toulouse.

La quenelle sanctionnée. Un dessinateur ayant fait des Juifs sa principale cible et gravitant dans la sphère de Dieudonné a été mis en examen pour avoir diffusé sur Internet la photo d'un individu faisant une "quenelle" devant l'école Ohr Torah (ex Ozar Hatorah) de Toulouse. "Joe le Corbeau", de son vrai nom Noël Gérard, présenté au juge mardi soir, est mis en cause pour provocation à la haine raciale par écrits et images diffusés par voie électronique. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Il s'agit d'une des premières mises en cause judiciaires touchant à la réalisation d'une "quenelle", le geste popularisé par Dieudonné et décrit par ses partisans comme une expression "anti-système" mais par ses détracteurs comme un salut nazi inversé. "Joe le Corbeau", 32 ans, avait été interpellé mardi matin chez lui à Belcodène près de Marseille, puis transféré à Toulouse où il a été présenté au parquet dans la soirée.

Proche de Dieudonné et d'Alain Soral

Il est mis en cause pour avoir diffusé sur Internet une photo montrant un homme réalisant une "quenelle" devant l'école juive où Mohamed Merah a assassiné trois enfants juifs de 4, 5 et 8 ans et un enseignant au nom du jihad. "Joe le Corbeau" est également soupçonné d'avoir diffusé un cliché du même homme dans la même posture, pris devant l'appartement où le "tueur au scooter" a été abattu.

"Joe le Corbeau" se présente comme un dessinateur satirique, défendant clairement les positions de l'humoriste controversé Dieudonné et de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral. Sous couvert d'"antisionisme" revendiqué, ses illustrations s'en prennent essentiellement aux Juifs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter