Qui est le terroriste islamiste présumé arrêté à Lille ?

FRANCE
TERRORISME – Ce Lillois d’environ 23 ans a été interpellé à Lille en octobre 2013 dans la capitale nordiste. Selon une note de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), il détenait des documents indiquant qu’il se préparait à commettre un attentat-suicide. Son avocat nie la présence de ces éléments dans son dossier.

Un attentat-suicide était prévisible selon la police. Un Lillois est actuellement en détention provisoire en région parisienne, dans le cadre d’une mise en examen pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste". Selon une note de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) , Lyes Darani se préparait à commettre une attaque en France de façon imminente.

Ce Lillois d’environ 23 ans a été interpellé à Lille en octobre 2013, alors qu’il revenait de combats menés aux côtés des islamistes en Syrie. Selon la note du service des Renseignements, il était en possession d'un mode d'emploi pour confectionner une bombe, d'une lettre synonyme de caution religieuse pour commettre une action suicide, ainsi que d’un exemplaire la revue Inspire, éditée par le réseau terroriste Al-Qaïda.

Un comportement intégriste religieux

S’agit-il d’un profil similaire au Tourquennois Mehdi Nemmouche, l’auteur de la tuerie au musée juif de Bruxelles, également cité sur la même note ? "Les faits qui lui sont imputés ne concernent pas son dossier, indique à metronews Me Xavier Nogueras, son avocat parisien. Il n’y a ni lettre, ni élément de confection d’une bombe. Mon client crie son innocence depuis sa prison. Il avait un métier tout à fait normal lors de son arrestation."

Selon La Voix du Nord , Lyes Darani était étroitement surveillé depuis son retour de Syrie, notamment à cause d’un comportement intégriste religieux. Son arrestation a été précipitée lorsqu’il s’est rasé la barbe, ce qui constitue un rituel classique avant un attentat suicide. "L’information judiciaire de mon client devrait prendre fin d’ici le début de l’année 2015, ajoute Xavier Nogueras. En attendant, le secret de l’instruction n’est pas été respecté. Lyes Darani est présumé innocent." Contacté par metronews, la direction zonale du renseignement territoriale (DZRT, ex-renseignements généraux) "ne souhaite pas s'exprimer sur ce dossier".

Lire et commenter