Radicalisation : 57 personnes interdites de travailler à Roissy depuis janvier

DirectLCI
Depuis les attentats de janvier, les autorités redoublent de vigilance pour repérer les personnes radicalisées. À l'aéroport de Roissy, ce sont 57 personnes qui se sont vues retirer l'autorisation de travailler suite à des perquisitions dans leurs casiers et effets personnels. Depuis le 13 novembre, il a même été décidé de réviser l'ensemble des habilitations des personnes travaillant dans cette aéroport. Le préfet délégué à la sécurité de l'aéroport explique effectuer "une certaine remise en ordre".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter