Radicalisation en prison: des détenus ne veulent plus s'adresser aux surveillantes

Radicalisation en prison: des détenus ne veulent plus s'adresser aux surveillantes

Les journalistes de 7 à 8 ont interrogé un surveillant de prison qui témoigne des signes indicateurs d'une radicalisation des détenus. Il décrit des hommes qui ne veulent plus s'adresser aux surveillantes, d'autres se laissent pousser la barbe, ou des épouses se rendent soudainement au parloir vêtues d'un niqab

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans lundi, annonce Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter