RapiDocteur, l'application pour prendre un rendez-vous médical en un clic

RapiDocteur, l'application pour prendre un rendez-vous médical en un clic

INNOVATION – Deux ingénieurs toulousains vont lancer dans les prochaines semaines l’application RapiDocteur. Son principe : permettre de prendre rendez-vous chez un professionnel de santé proche de chez soi en quelques clics.

Et s'il n'était plus nécessaire d'attendre plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmo ou chez un autre spécialiste ? C’est en tout cas l'objectif de Gwendoline Meyer, 23 ans, et Baptiste Fallas, 24 ans, deux ingénieurs en informatique qui développent actuellement l'application RapiDocteur , au sein du Camping de Toulouse, un incubateur de start-up dans la pépinière d'entreprises TIC Valley à Labège.

Deux à trois rendez-vous annulés par semaine

La jeune femme a eu cette idée alors qu’elle devait prendre un rendez-vous chez un ophtalmologue : "J’ai dû sortir mon annuaire et appeler cinq professionnels pour avoir un rendez-vous trois mois plus tard, j'ai donc imaginé une application pour faciliter tout ça". Avec Baptiste Fallas, elle a imaginé un système de géolocalisation permettant de trouver les professionnels les plus proches de chez soi, d’accéder à leurs grilles de rendez-vous et de réserver un créneau directement en ligne.

L’innovation de RapiDocteur tient aussi à la possibilité de profiter de créneaux horaires décommandés à la dernière minute par les patients. "En moyenne, deux à trois rendez-vous sont annulés chaque semaine, l’application permettra de les recenser et d'en faire profiter les utilisateurs" ajoute Gwendoline Meyer.

Une quinzaine de professionnels inscrits

Pierre Mouillard, médecin généraliste, fait partie des futurs utilisateurs. Ses patients sont déjà friands de la prise de rendez-vous par Internet. "50 % d'entre eux nous contactent par mail. Mais c’est très difficile à gérer pour une secrétaire. Avec l'application, tout le monde est gagnant, lance le médecin. C’est gratuit pour le patient et de notre côté, nous payons une participation que nous amortissons en ayant moins de trous dans notre planning".

Pour l’instant une quinzaine de professionnels s’est inscrite sur RapiDocteur. Des généralistes, des osthéopathes, des diététiciens. "On espère trouver des ophtalmo car l'attente pour un rendez-vous se situe autour de 13 mois" explique Gwendoline Meyer. Les deux ingénieurs comptent aussi attirer des médecins qui débutent et qui pourraient ainsi se faire connaître et ceux qui n'ont pas de secrétaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : nouvelle session infructueuse au Conseil de sécurité de l'ONU

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.