Rapport sur Brétigny : les surveillances visuelles et le boulonnage mis en cause

DirectLCI
Le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT), qui a rendu vendredi un premier rapport sur le déraillement de Brétigny-sur-Orge, ne fait pas état de défaut de maintenance, mais met en cause notamment la qualité des tournées visuelles de surveillance et le boulonnage sur les voies.

Plus d'articles