Rapport sur Brétigny : les surveillances visuelles et le boulonnage mis en cause

France
DirectLCI
Le Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT), qui a rendu vendredi un premier rapport sur le déraillement de Brétigny-sur-Orge, ne fait pas état de défaut de maintenance, mais met en cause notamment la qualité des tournées visuelles de surveillance et le boulonnage sur les voies.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter