RATP et SNCF : des agents pourront désormais être en civil et armés

RATP et SNCF : des agents pourront désormais être en civil et armés

SECURITE - Certains agents de la SNCF et de la RATP pourront être armés et en tenue civile à partir de ce samedi. Toutefois, ils ne seront opérationnels que d'ici quelques semaines dans le métro et avant la fin de l'année dans les trains, le temps d'être formés.

Un peu plus d'un an après l'attentat déjoué dans le Thalys, un pas de plus est franchi pour améliorer la sécurité dans les trains mais également dans le métro. Des agents de la RATP et de la SNCF pourront travailler armés et en tenue civile à compter de ce samedi 1er octobre, en vertu d'un décret paru vendredi au Journal officiel.

Lire aussi

    Dans la réalité, il faudra attendre encore un peu. A la RATP, les salariés en question seront opérationnels dans les semaines  à venir, a appris l'AFP. Ils doivent au préalable être recrutés parmi les agents les plus expérimentés du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) puis formés à ce mode spécifique d'intervention.

    A la SNCF, on confirme qu'"il y aura des missions de cette nature-là mais sans doute d'ici la fin de l'année. Il faut un agrément, que nous n'avons pas à l'heure actuelle, et également former les agents, ce qui est entamé mais n'a pas encore abouti."

    Ces agents devront par ailleurs porter "un signe distinctif de leur appartenance au service interne de sécurité" et chacune de leur mission en tenue civile devra faire l'objet d'un compte-rendu.

    "Des palpations de sécurité" dans le cas de menaces graves

     Le décret précise que les agents de sécurité seront aussi autorisés à procéder à des "palpations de sécurité" dans le cas de "circonstances particulières liées à l'existence de menaces graves pour l'ordre public, notamment à l'entrée des gares ou des trains". 

    Déjà, depuis le mois d'avril, ces personnels sont autorisés à réaliser des "inspections visuelles" et à fouiller les bagages des voyageurs. Les agents de sécurité de la RATP procèdent à environ 25 contrôles de ce type par jour.

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

    Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

    Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

    EN DIRECT - Covid-19 : la pression se maintient dans les hôpitaux

    Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.