Réactions politiques : "Les jihadistes trouveront une France rassemblée"

DirectLCI
A trois semaines des élections régionales, les politiques ont suspendu leurs campagnes électorales pour défendre "l'unité nationale". De Philippot à Bartolone, tous expriment leur solidarité à l'égard des victimes. Néanmoins, certains, comme Laurent Wauquiez, demandent plus d'inflexibilité envers les hommes fichés par les services de renseignement.

Sur le même sujet

Lire et commenter