Réchauffement climatique : la forêt d’Orléans sous surveillance

France
DirectLCI
Des chercheurs ont installés des stations automatiques pour étudier le fonctionnement de la forêt d’Orléans, qui est le plus grand massif domanial de France avec 35.000 hectares. Il s’agit de s’informer des températures, de la qualité de l’air, du rayonnement solaires et du niveau de l’eau en sous-sol, en fonction des conditions climatiques. Une étude qui va durer dix ans et dont le but est de préparer au mieux la forêt au réchauffement climatique.

Sur le même sujet

Lire et commenter