Redouane, mutilé par un chien, ne sera pas indemnisé

DirectLCI
En 2009 Redouane avait été sauvagement attaqué par des chiens errants à Sarcelles, mutilé, il restera marqué et handicapé à vie. La justice a récemment demandé le remboursement des 60.000 euros qui lui ont été versés à l’époque estimant que personne n’est responsable de ce crime. Redouane regrette aujourd’hui que cet accident lui a "pris toute (s)a jeunesse".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter