Réforme de l'orthographe : les Sétois ne cachent pas leur inquiétude

Réforme de l'orthographe : les Sétois ne cachent pas leur inquiétude
FRANCE

Sur le marché de Sète dans l'Hérault, on ne parle que de ça. La réforme de l'orthographe concerne 2.400 mots. Écrire oignon sans i et nénuphar avec un f ne fait pas l'unanimité. Certains en rit, avec un peu d'ironie : "Il faut croire qu'ils n'ont pas grand chose à faire", pendant que d'autres ne cachent pas leur inquiétude pour la langue française.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent