Régionales : l'ex-UMP Olivier Bettati tête de liste du FN dans les Alpes-Maritimes

Régionales : l'ex-UMP Olivier Bettati tête de liste du FN dans les Alpes-Maritimes
FRANCE

POLITIQUE – L'ancien conseiller général UMP et adjoint au maire de Nice, qui avait ensuite mené une liste aux dernières élections municipales à Nice face à Christian Estrosi, conduira la liste de Marion Maréchal Le Pen dans le département.

Après avoir fait alliance avec des personnalités de gauche aux dernières municipales, Olivier Bettati prend un virage à 180 degrés. L'ancien élu UMP sera la tête de liste du FN RBM dans les Alpes-Maritimes lors des prochaines élections régionales. Un communiqué de Marion Maréchal-Le Pen l'a confirmé ce jeudi matin précisant que "ces choix sont fidèles à l’ambition que j’ai affichée dès l’origine: incarner une nouvelle génération patriote rassemblée et volontaire pour sortir la Région du marasme socialiste. Ces candidats promettent de nous offrir une campagne de terrain et de propositions".

Marc Concas furax

"Il me l'a confirmé hier [mercredi] par téléphone après que je lui ai envoyé une lettre de mise en demeure de trois pages" confie son ex-colistier Marc Concas, joint par metronews. L'ancien conseiller général PS s'était allié avec Olivier Bettati lors des dernières municipales à Nice . "Notre mandat avait deux axes forts : en finir avec le clivage gauche-droite et respecter une charte éthique pour faire de la politique autrement, sans cumul des mandats. Il a oublié ses belles promesses ! Il n'a aucune opinion politique, il cherche juste à être élu par tous les moyens !"

Benoit Kandel et Philippe Vardon dans les starting-blocks

Olivier Bettati devrait expliquer ce choix dans la journée. Il était injoignable ce jeudi matin. Tout comme Benoit Kandel qui pourrait être son co-listier sous la bannière du Front national. Le nom de Philipe Vardon, ancien président des identitaires de Nissa Rebala et lui aussi candidat aux dernières élections municipales, pourrait s'ajouter à cette liste FN dans les Alpes-Maritimes. "Rien n'est décidé mais nous avons des contacts et des intérêts réciproques, indique le militant à metronews. "Réunir des personnes d'horizons et de parcours très différents ne me gêne pas si on se retrouver sur le projet politique de Marion Maréchal-Le Pen".

A LIRE AUSSI >> Quand Olivier Bettati se rapprochait du PS

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent