Rembrandt retrouvé à Nice : "une affaire exceptionnelle"

Rembrandt retrouvé à Nice : "une affaire exceptionnelle"

DirectLCI
FAIT DIVERS – Le tableau retrouvé mardi à Nice n’a pas été endommagé. Les deux hommes interpellés ont reconnu qu’ils recelaient cette œuvre estimée à plus de trois millions d’euros.

Retrouvé miraculeusement intact à Nice (Alpes-Maritimes), quinze ans après son vol, Le garçon à la bulle de savon va prochainement retrouver sa place au musée de Draguignan (Var). "Ils ont visiblement pris soin du tableau qui est fragile" souffle, soulagée, la conservatrice du musée qui ne doute pas de l’authenticité de l’œuvre. Cette toile non signée, attribuée à Rembrandt - l’une des treize du maître hollandais recherchées dans le monde - avait disparu dans la nature le 13 juillet 1999 pour ne réapparaître que lundi dernier .

Un "renseignement" lundi dernier

"Nous avons collecté un renseignement lundi dernier, qui indiquait une possible transaction dans un hôtel de Nice le lendemain. Nous sommes intervenus mardi, simultanément dans un bâtiment et un véhicule pour interpeller deux individus" explique le colonel Stéphane Gauffeny, le directeur de l’Office central de lutte contre le trafic de biens culturels, qui a fait spécialement le déplacement à Nice pour cette affaire "exceptionnelle, comme on n’en fait peut-être que tous les trois ans".

Les deux hommes "ont reconnu en garde à vue avoir recelé ce tableau dont ils n’ignoraient pas l’origine frauduleuse" précise le vice-procureur du tribunal de grande instance de Nice, Norbert Dornier. Les auteurs présumés ont été déférés ce jeudi au parquet de Nice, qui a ouvert une information judiciaire pour recel de vol commis avec effraction et association de malfaiteurs. Ils devraient être mis en examen par un juge d’instruction ce soir et probablement placés en détention. D’autres protagonistes de l’affaire sont actuellement recherchés indique la police.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter