Retards sur la ligne SNCF Paris-Bordeaux : les raisons de ce vendredi noir

DirectLCI
Environ 7.000 personnes étaient vendredi soir immobilisées sur la ligne TGV Paris-Bordeaux. Une panne informatique, affectant un système d’aiguillage et de signalisation, a forcé les employés à manipuler tous les aiguillages de façon manuelle. Les trains sont donc passés au compte-gouttes, avant d’arriver à destination avec plusieurs heures de retard.

Sur le même sujet

Lire et commenter