Réunion : les tortues, premières victimes des déchets plastiques

DirectLCI
Les déchets plastiques sont un fléau pour la faune marine, notamment pour les tortues de la Réunion qui vivent aux abords des côtes. Sur le littoral de l'île, des opérations de nettoyage sont organisées dans le but de débarrasser les fonds marins de la pollution plastique. Fils de pêche, bouteilles, filets, chaque année des tonnes de déchets sont récupérées. Un centre spécialisé accueille chaque année des centaines de tortues blessés et constate l'ampleur des dégâts. En 2015, près de 90% des tortues de la région ont ingéré des déchets plastiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter