"Revenge porn" : que prévoit exactement l’amendement ?

DirectLCI
Le député EELV Sergio Coronado, porteur de l’amendement voté sur le "Revenge porn", était sur LCI. Selon lui, la loi n’était pas adaptée à la protection des données personnelles sur internet. Désormais, transmettre des images sans le contentement d'une personne tombe sous le coup de la loi. Les magistrats peuvent se baser sur un socle juridique "plus solide", a-t-il précisé.

Plus d'articles

Lire et commenter