Revivez Lyon au XVIIIe siècle

Revivez Lyon au XVIIIe siècle

HISTOIRE - Fabrice Pothier, avocat de profession, a entrepris une tâche colossale : reproduire en 3D les rues de Lyon telles qu’elles étaient au XVIIe siècle ! Grâce à son association, Lyon en 1700, il espère créer "d’ici trois ou quatre ans" un site Internet permettant de visiter virtuellement la ville.

Patiemment, à l'aide d’un logiciel de 3D, Fabrice Pothier redessine les rues, immeuble par immeuble. Il lui aura fallu près de quatre ans pour arriver à mi-chemin de son projet. "L’objectif étant de restituer le visage des monuments et des rues, entre la place Bellecour et la place des Terreaux, pour permettre une visite virtuelle du centre historique de la Presqu'île, disparu presque intégralement", affirme ce passionné d’histoire.

Un hobby qui s’est structuré avec la création de son association, Lyon en 1700 , et un premier film, présenté au musée Gadagne l’an dernier. "Lors de cette exposition, nous avons montré quatre panoramiques sur tablette : il fallait voir la réaction des gens, pour qui cela devient tout de suite du concret !", précise Fabrice Pothier.

Un dédale de rues

Grâce à ce type de modélisation, Lyonnais et touristes pourront ainsi visiter la Presqu’île et découvrir l'aspect des bâtiments à l'époque, tout comme l’agencement des rues. "Difficile d'imaginer à quel point il était difficile de se rendre de Saint-Nizier à l’hôtel de ville ! Il y avait un tas de détours à faire, raconte-t-il. Presque toutes les façades des édifices religieux ont été modifiées, car on a fait beaucoup de néogothique au XIXe siècle. Sur la Presqu’île, l’un des seuls bâtiments emblématiques de cette période est le palais Saint-Pierre."

Pour que cela "reste un plaisir", Fabrice Pothier n’a demandé aucune subvention et se laisse encore trois à quatre ans pour achever ce travail titanesque à partir de plusieurs types de documents disponibles, tels que les relevés d’ouvertures, qui contrôlaient le nombre de fenêtres et de portes d’un bâtiment, ou la réglementation sur les enseignes, qui établissait les rehaussements et les modifications de façades. Et les premières images sont surprenantes.

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

Espagne : arrivée record de 6000 migrants en une journée à Ceuta, 2700 renvoyés au Maroc

Carte bancaire : vos achats en ligne de plus de 30 euros passent à l'authentification forte

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.