Rhône : des familles harcelées par des courriers islamophobes à répétition

FRANCE

RACISME – Depuis plus d'un mois, à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), une trentaine de familles d'origine maghrébine reçoivent des courriers anonymes au contenu islamophobe. Certaines ont porté plainte, et une enquête est en cours. La Ligue des Droits de l'Homme a pour sa part condamné cet acte.

Cela commence à faire beaucoup. Depuis plusieurs semaines à Sainte-Foy-lès-Lyon, commune aisée de l'agglomération lyonnaise, des familles au nom à consonance maghrébine ont reçu des courriers anonymes au contenu clairement islamophobe.

"Touche pas à mon pinard, à mon église, à mon cochon", "Ma France n’est pas plus jaune que grise, mais bien blanche", "On vous donne un toit, de la nourriture, de l’argent, on vous inscrit à l’école pour apprendre la langue et vous touchez plus d’indemnités que NOUS sans jamais ne rien faire !", peut-on lire à l'intérieur des enveloppes pré-timbrées, avec les adresses tapées à l’ordinateur.

A ce jour, trente-deux familles seraient concernées, et seize d'entre elles ont porté plainte. Abderahouf Ait-Abdelkader, 45 ans et père de famille, est l'une des premières victimes du ou des corbeaux. Il a reçu sa lettre le 9 avril dernier.

"J'ai peur pour mes enfants"

"Ils ne connaissent pas les gens, c'est juste notre nom qui pose problème. Qu'ils viennent voir comment je vis, comment j'éduque mes enfants !, lance ce conducteur de locomotives qui habite le quartier de la Gravière à Sainte-Foy depuis six ans. J'ai toujours travaillé, je paie mes impôts comme tout le monde. Aujourd'hui, j'ai peur pour mes enfants. Si je reçois d'autres écrits comme ça, je ne vais pas pouvoir rester", nous confie-t-il.

Véronique Sarselli, la maire UMP de Sainte-Foy-lès-Lyon, se dit "scandalisée". "J’imagine l’état de détresse des personnes qui ont reçu ces courriers. C’est gravissime", dénonce-t-elle sur le site rue89lyon.fr . En effet, selon Patrick Kahn, porte-parole de la Licra Rhône-Alpes , les impacts de ces agissements sur les familles concernées sont terribles.

La Ligue des Droits de l'Homme indignée

"Elles sont brisées intérieurement, déplore-t-il. Ce sont des gens totalement intégrés mais que l'on enferme quand même dans leurs origines alors qu'ils sont Français. C'est insupportable." Le parquet de Lyon ayant décidé "de ne pas communiquer sur une affaire en cours", la police se refuse à tout commentaire.

De son côté, la fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) a condamné dans un communiqué ces courriers "islamophobes adressés aux habitants de Sainte-Foy-Lès-Lyon", qui ont "été envoyés d'une manière organisée et planifiée aux familles ayant des noms de famille à consonance maghrébine".
 

Sur le même sujet

Lire et commenter