Rhône : des pèlerins confondus avec des islamistes lors d'un mariage

FRANCE

FAIT DIVERS – La scène s'est produite le 4 juillet dernier à Anse, dans le Rhône. Les invités d'un mariage ont paniqué quand ils ont vu trois hommes habillés de djellabas et de turbans pénétrer dans l'église.

Par les temps qui courent, certains voient des terroristes partout. Le samedi 4 juillet dernier à Anse, dans le Rhône, l'église de la commune est en effervescence. En effet, un mariage y est célébré et l'ambiance est à la joie et à la fête. Mais la cérémonie va quelque peu être perturbée quand trois individus vont pénétrer dans l'enceinte, relate ce vendredi le site Lyoncapitale.fr .

Les trois hommes, qui ne font pas partie des invités, sont vêtus de djellabas, de turbans et sont munis de bâtons de marche. Le trio s'installe pour assister à l'office, et va alors provoquer une certaine panique. Ils sont en effet pris pour des islamistes radicaux.

La gendarmerie débarque

Des convives appellent la gendarmerie, qui débarque sur les lieux quelques minutes plus tard. Et lève tout aussi rapidement les doutes : les trois individus sont en réalité trois pèlerins effectuant le célèbre parcours de Saint-Jacques-de-Compostelle.

"Ils ne se sont pas du tout montrés agressifs, bien au contraire, explique un gendarme à nos confrères. Ils ont dit être habillés en apôtre et faire le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle." Plus de peur que de mal, donc.
 

Lire et commenter