Rhône : deux maisons cambriolées durant le sommeil des propriétaires

FRANCE

FAIT DIVERS - Butins, modus operandi... les deux affaires présentent de nombreuses similitudes et démontre que les malfaiteurs étaient très déterminés.

Même si rien en permet de relier les deux affaires, les similitudes sont troublantes. Selon des informations du quotidien Le Progrès , dans la nuit de samedi à dimanche, deux cambriolages, ou plutôt deux "home jackings" ont eu lieu dans des circonstances similaires. Tout commence dans la nuit à Saint-Genis-les-Ollières, où des individus entrent sans bruit dans un pavillon de la rue de Champoulin.

Là les malfrats raflent tout ce qui leur tombe sous la main : cartes de crédit, téléphones, tablettes, sacs à main et les clés d’un Ford Focus C-Max avec lequel ils prennent la fuite. Pendant ce temps les propriétaires dorment à l'étage et n'entendent aucun bruit ! C'est seulement à 9 heures le lendemain matin qu'ils se rendent compte des faits et qu'ils donnent l'alerte.

La gendarmerie appelle à la prudence

Dans l'intervalle, à 6 h 15, plusieurs individus font irruption dans le jardin d’une propriété, route de la Châtelaise. Une fois la porte d’entrée forcée, les malfaiteurs s’emparent des clés d’une Audi A3 garée dans l’entrée. Ils repartent au volant de la berline. Le propriétaire réveillé par le bruit du moteur contacte tout de suite la gendarmerie qui déploie plusieurs patrouilles dans le secteur, en vain. Les malfaiteurs se sont volatilisés à bord du véhicule.

Deux enquêtes ont été ouvertes par les gendarmeries de Francheville et de Vaugneray. Les forces de l'ordre invitent les habitants du secteur à la plus grande prudence et à veiller à verrouiller les portes d’entrée durant la nuit.

Sur le même sujet

Lire et commenter