Rythmes scolaires : "Réduire une réforme à un temps, c'est une vision passéiste"

France
DirectLCI
Si la réforme des rythmes scolaires doit être appliquée dans toutes les communes à la prochaine rentrée, ces dernières ont néanmoins jusqu'au 6 juin pour demander à déroger à la semaine de quatre jours et demi. Invité du 12/14 sur LCI ce jeudi, Philippe Rouleau, maire UMP d'Herblay (Val-d'Oise) a détaillé les raisons pour lesquelles il n'appliquera pas la réforme.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter