Saint-Barth : quand l'urbanisme détruit l’environnement

DirectLCI
A 7000 km de la France métropolitaine, dans le paradis pour touristes fortunés de l’île de Saint Barthélémy, une guerre des permis de construire fait rage. En tant que collectivité d’Outre-Mer, l’île applique sa propre législation qui se veut favorable au secteur touristique, et semble fermer les yeux sur les pratiques peu recommandables en matière de construction de ses riches investisseurs. Mais l’urbanisation à outrance de l’île et de son littoral a des effets néfastes sur son environnement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter