Saint-Clair-du-Rhône (Isère) : un candidat aux municipales porté disparu

Saint-Clair-du-Rhône (Isère) : un candidat aux municipales porté disparu

DirectLCI
FAIT DIVERS - Yvan Esson est introuvable depuis jeudi. Le premier adjoint au maire de la commune nord-iséroise a laissé une lettre à sa famille dans laquelle il expliqué sa volonté d’en finir. Les recherches n’ont rien donné.

Il n’a plus donné de signes de vie depuis jeudi. Yvan Esson, premier adjoint de Saint-Clair-du-Rhône (Nord-Isère), a disparu depuis ce matin-là. L’homme, âgé de 63 ans, a laissé derrière lui une lettre adressée à sa famille dans laquelle il explique clairement sa volonté de mettre fin à ses jours. Alertés, les gendarmes et les sapeurs-pompiers ont mobilisé d’importants moyens terrestres et aériens, un hélicoptère survolant même le secteur. La voiture d’Yvan Esson a été rapidement retrouvée sur un chemin menant aux berges du Rhône. Son manteau a lui été découvert dans les eaux du fleuve.

"Dramatique épreuve"

Conseiller municipal depuis 2008, le sexagénaire avait alors été élu premier adjoint en juin 2013 avant d’être choisi tête de liste en décembre pour mener les élections municipales. Jean Némoz, l'actuel maire de Saint-Clair-du-Rhône, a exprimé dans un communiqué "sa plus vive inquiétude" et "apporte tout son soutien et sa sympathie à la famille d’Yvan dans cette dramatique épreuve". Les gendarmes ont poursuivi leurs recherches ce week-end. Sans succès pour le moment, d’autant que les conditions météo n’ont pas permis d’effectuer les recherches aériennes dans de bonnes conditions. Les enquêteurs n’ont que peu d’espoir de retrouver l’homme en vie.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter