Saint-Clair-du-Rhône : le corps du candidat repêché dans le Rhône

Saint-Clair-du-Rhône : le corps du candidat repêché dans le Rhône

DirectLCI
FAITS DIVERS - Il était porté disparu depuis le 13 février dernier. Le corps de l'adjoint au maire de Saint-Clair-du-Rhône, qui devait conduire une liste aux prochaines élections municipales, a été retrouvé dans le Rhône, près de la commune de Sablons (Isère).

Les gendarmes et ses proches craignaient le pire, lorsqu'ils avaient trouvé une lettre d'Yvan Esson, 63 ans, qui attestait de sa volonté d'en finir.

Son corps a finalement été découvert samedi matin par les plongeurs de Valence et de Villefrance-sur-Saône, qui s'étaient rendus sur place après l'appel d'un marcheur ayant aperçu un corps dans le Rhône, au niveau de la commune de Sablons (Isère). Une enquête a été ouverte pour connaître les causes du décès.

Conseiller municipal depuis 2008

Elu dans de Saint-Clair-du-Rhône (Isère) depuis 2008, Yvan Esson avait occupé le poste de conseiller municipal puis de premier adjoint. Le maire sortant, Jean Nemoz, lui avait confié la tache de diriger une liste pour les prochaines élections municipales.

L'homme avait quitté son domicile le 13 février dernier et sa famille était restée depuis sans nouvelle. Malgré le lancement d'un important dispositif de recherche maritime, terrestre et aérien, les enquêteurs ne disposaient jusqu'ici que d'un faisceau d'indices inquiétants : sa voiture du candidat avait d'abord été retrouvée sur les berges, puis son manteau, qui dérivait dans le fleuve.

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter