Saint-Denis, le jour d'après

DirectLCI
A Saint-Denis, la vie a repris son cours, au lendemain de l'assaut du Raid. Mais les habitants sont encore traumatisés. Beaucoup ont été réveillés par les coups de feu de la veille. Ils sont nombreux à remercier la policier. Les collégiens et lycéens sont également reconnaissants vis-à-vis de leurs professeurs qui les ont aidés à exprimer leurs émotions. Une soixantaine de personnes doit dormir dans le gymnase de la ville, un tiers sont des enfants. A cause des dégâts, certaines familles ne pourraient même jamais retrouver leur logement.

Sur le même sujet

Lire et commenter