Saint-Domingue : le procès des pilotes français d'"Air Cocaïne" s'ouvre ce lundi

Saint-Domingue : le procès des pilotes français d'"Air Cocaïne" s'ouvre ce lundi

JUSTICE - Le procès des deux pilotes français doit s’ouvrir ce lundi à Saint-Domingue . Arrêtés le 20 mars 2013, ils sont en liberté conditionnelle depuis le 17 juin dernier. Un nouveau report est fort probable.

Après une première audience et un report le 22 septembre dernier, les deux pilotes français, Pascal Fauret et Bruno Odos , ont de nouveau rendez-vous avec les juges dominicains, ce lundi 1er décembre.
Pour rappel, les deux hommes encourent de dix à vingt ans de prison après la découverte, le 20 mars 2013, sur le tarmac de Punta Cana, de 25 valises remplies de cocaïne à bord du Falcon 50 qu’ils devaient amener à Saint-Tropez. Les deux passagers français, Nicolas Pisapia et Alain Castany, seront eux aussi assis sur le banc des accusés. Ainsi que dix autres prévenus dominicains.

Le comité de soutien présent à l’audience

Leur comité de soutien, représenté par le commandant de bord sur Air France Philippe Heneman, assistera à l’audience, accompagné du vice-président du SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne).
Selon les informations du site Le Progrès , si on se fie aux rumeurs qui courent en République dominicaine, un nouveau report est malheureusement probable.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.