Saint-Laurent-du-Var : il ravage la mairie en prétextant être le fils d'Hitler

Saint-Laurent-du-Var : il ravage la mairie en prétextant être le fils d'Hitler

France
DirectLCI
FAIT DIVERS - Un habitant de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes) a mis à sac la mairie de cette ville située près de Nice mercredi matin. Un agent de sécurité a réussi à le maîtriser. L'homme a été interné à Nice.

Il est 6 h 42 du matin, ce mercredi. Un habitant de Saint-Laurent-du-Var, près de Nice, pénètre par effraction dans la mairie. L'homme a l'allure d'un colosse. Le crâne rasé, un blouson militaire et les muscles saillants. Il s'installe dans le hall. Visiblement agité, il parle tout seul, s'assoit, se relève, avant d'entrer dans une colère froide et violente. Il détruit tout sur son passage : les vitrines, les tableaux. Il renverse les tables et casse les sculptures, révèlent nos confrères de Nice-Matin ce jeudi .

Une employée, qui vient de prendre son service, arrive en catastrophe, alertée par le bruit. L'homme se dresse face à elle, impressionnant. Il l'insulte, la menace et lui demande de garder le silence. Profitant d'un moment d'inattention de ce fou colérique, elle parvient à s'échapper et à prévenir un agent de sécurité.

"Le fils d'Adolf"

Celui-ci a eu le plus grand mal à maîtriser l'agresseur. "Il s'est mis à crier qu'il était le fils d'Hitler, le fils d'Adolf. Et puis, il a lâché prise en disant au policier : 'Toi, tu es un guerrier, je me soumets'", a expliqué à Nice-Matin  l'adjoint à la Sécurité de la ville, Patrick Villardry.

Finalement le colosse a été placé en garde à vue, puis déclaré irresponsable et interné dans un hôpital de Nice. Joseph Segura, le maire, a pour sa part réunit une cellule de crise pour comprendre comment un habitant avait pu s'introduire si facilement dans la mairie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter