Saint-Sylvestre dit « non » à la semaine de quatre jours et demi

DirectLCI
Cette petite commune refuse d’appliquer la semaine des quatre jours et demi à la prochaine rentrée. En cause notamment : le financement des activités par la mairie qui n’en a pas les moyens.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter