Salon Bisou : elles détournent des gaines électriques pour faire des bijoux

Salon Bisou : elles détournent des gaines électriques pour faire des bijoux

DirectLCI
SALON - Les bijoux artisanaux créés par deux Niçoises ont séduit de nombreux revendeurs lors du salon Bisou à Nice qui réunissait jusqu'à hier les professionnels des objets souvenir, cadeau et décoration. Le début d'une success story ?

C’est bien connu, les idées les plus simples sont parfois les meilleures… Deux Niçoises, Sandra Chiche, 39 ans, et Aurélie Mora, 33 ans, ont connu un joli succès lors du salon Bisou qui réunissait jusqu’à hier à Acropolis les professionnels de l’objet souvenir et cadeau. Leur produit miracle ? Des bijoux de leur marque baptisée "Shibuya" faits à partir de tube résille en plastique utilisé notamment dans les gaines de câbles électriques. "J’ai découvert ce matériau par hasard il y a huit ans grâce à mon père artisan", explique Aurélie Mora.

Les deux femmes déclinent ce matériau extensible comme un ressort en colliers, bagues, bracelets, broches, pour tous les goûts, en y incluant notamment des perles de résine colorées. "On peut le chauffer pour réduire son volume. Si on le froisse, le tord dans tous les sens, il reprend sa forme originale", expliquent-elles.

"Plus d'empreinte sur les doigts"

Alors que depuis plusieurs années, elles vendaient bon gré mal gré leurs bijoux sur le marché nocturne du cours Saleya et dans une boutique du Vieux Nice notamment, les deux créatrices semblent avoir passé la vitesse supérieure. Lors du salon Bisou, des revendeurs de Saint-Paul-de-Vence, Montpellier, Bordeaux, Corse ont passé commande ainsi que des professionnels de San Francisco aux USA et d’Allemagne.

Tout est fait à la main, assurent-elles. "On crée nous mêmes les collections et on fabrique chacune chez nous sans compter les heures. Regardez je n’ai plus d’empreinte sur les doigts à force de chauffer la résille mais c’est notre passion" confie Aurélie Mora. Des petits bobos vite oubliés. Surtout si la success story, qui leur tombe dessus un peu soudainement, se confirme.


 

Plus d'articles