Santé: des cures de jouvence à -80 degrés

Santé: des cures de jouvence à -80 degrés

France
DirectLCI
BIEN ETRE - Un centre de cryothérapie expose ses patients à un froid extrême pour soigner, régénérer ou… faire maigrir.

Qui a dit que les Azuréens redoutaient le froid ? A Nice, le centre Cryonice ne désemplit pas. Le docteur Jean-Jacques Pomatto y pratique depuis l’an dernier la cryothérapie : "Ce n’est pas ancré dans la culture française, mais ça se fait beaucoup dans les pays de l’Est, où les gens l’utilisent comme une voie naturelle pour prévenir les maladies." Le procédé consiste en une exposition rapide à un froid extrême, environ -80 °.

Après les questions médicales d’usage, le patient n’a plus qu’à se dévêtir et protéger ses extrémités. Il va passer trois minutes dans la chambre réfrigérée. Une durée trop courte pour les engelures mais suffisantes pour créer un choc thermique bénéfique. "Le corps descend à environ 17° et le processus de régénération cellulaire s’arrête, détaille le docteur. Comme pour un ordinateur, notre système redémarre dans de meilleures conditions."

Tueur de graisse

Cryonice a été le premier centre en France à proposer le caisson au public. Pas d’azote employé ici, mais un système électrique dernier cri. Coût du congélateur géant : 150.000 euros. La méthode s’adresse aux sportifs de haut niveau pour la préparation ou la régénération, mais également aux malades et aux blessés.

"Le froid a des propriétés anti-inflammatoire et antalgique, assure le docteur Pomatto. Il permet de guérir plus vite les lésions musculaires ou de soulager la sclérose en plaques". Selon le médecin, "la cryothérapie va aussi connaître un vif succès auprès des femmes" puisque la technique favoriserait l’apparition d’adipocytes bruns, de redoutables tueurs de graisse.

Cryonice , 12, rue Déroulède, à Nice.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter