Sarkozy : ceux qui font l'objet d'une fiche S doivent être "mis en résidence surveillée"

Sarkozy : ceux qui font l'objet d'une fiche S doivent être "mis en résidence surveillée"
FRANCE

Deux jours après la série d'attaques qui a fait au moins 129 morts et plus de 300 blessés, Nicolas Sarkozy a proposé de "réfléchir" avec le gouvernement à ce que toutes les personnes fichées comme radicalisées soient "mises en résidence surveillée" avec "bracelet électronique".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent