Scènes de liesse et heurts à Marseille après la victoire de l’Algérie

Scènes de liesse et heurts à Marseille après la victoire de l’Algérie

MONDIAL 2014 – Sitôt la qualification de l’Algérie en huitième de finale de la coupe du monde de football acquise, des milliers de supporters de l’Algérie ont célébré l’événement sur le Vieux-Port et la Canebière. Une fête de courte durée. Vers 1 heure du matin, la foule a été dispersée par les CRS. Six personnes ont été interpellées.

Des scènes de liesse hallucinante. Sitôt la qualification de l’Algérie en huitième de finale de la Coupe du monde de football acquise, des milliers de supporters de l’Algérie ont célébré l’événement sur le Vieux Port et la Canebière. En famille, entre amis, en scooter, à vélo ou en voiture, la foule s’est donné rendez-vous sur les coups de minuit dans le centre-ville de Marseille pour fêter ce moment historique dans l’histoire du football algérien.

Aux concerts de klaxons, des groupes de supporters répondaient par le fameux : "One, two, three, Viva l’Algérie". Des chants euphoriques colorés, ici et là, par des fumigènes donnant l’impression d’un embrasement du centre-ville. Mais un embrasement contrôlé. Le ballet des scooters, parfois en mode rodéo, se déroulait sans incident majeur.

Dans un mélange de joie et d’allégresse, chacun tentait alors d’immortaliser ce moment en se prenant en photo, drapeau vert et blanc sur les épaules. "On va aller en finale !", assurait même un supporter dans un regroupement bon enfant. "Bon, on va essayer d’aller le plus loin possible", tempérait l’un de ses amis, conscient de l’obstacle Allemand sur la route des quarts de finale.

Jets de projectiles et lacrymogènes

A mesure que la fête progressait, les premières tensions ont toutefois commencé à se faire ressentir vers 1 heure du matin sur le Vieux Port. Selon la Direction Départementale de la Sécurité Publique, des projectiles ont été lancés en direction des forces de l’ordre venus encadrer le rassemblement. Le résultat ne s’est pas fait attendre. En réponse aux insultes, les CRS ont lâché les gaz lacrymogènes.

S’en sont suivies des scènes de panique. Tandis que les plus rapides couraient à toute allure vers la Canebière, certains enfants et mère de famille se retrouvaient, affolés, au milieu de ce nuage de gaz extrêmement irritant pour la gorge et les yeux. Par provocation, mais sans affrontement directs, certains tentaient alors de faire front aux CRS. Au milieu de l’avenue, les premières poubelles ont été embrasées pour ralentir la marche des policiers.

En vain. Rapidement, les forces de l’ordre ont réussi à quadriller le quartier. Après Belsunce, la porte d’Aix a également connu quelques heurts sur les coups de 2 heures du matin. Par chance aucun blessé grave n’est à déplorer au cours de cette fin de nuit pour le moins agité. Six personnes, dont 4 pour jets de projectiles et 1 pour feu de poubelles, ont été interpellées et conduit dans la nuit au poste de police.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.