Sécurité : simulation d'une attaque chimique ou nucléaire

France
DirectLCI
En scafandre ou en combinaison Pompiers, militaires, ambulanciers ou policiers, ils sont près de 300 à avoir participer à cet exercice de prévention. Tous ont simulé une attaque chimique ou nucléaire dans un lieu rempli de spectateur. L'objectif principal est de coordonner les différentes équipes.

Sur le même sujet

Lire et commenter