Seize kilos de cocaïne livrés par erreur à l'ONU

Seize kilos de cocaïne livrés par erreur à l'ONU

DirectLCI
Deux colis contenant 16 kilos de cocaïne ont été livrés par erreur la semaine dernière au siège des Nations Unies à New York en provenance du Mexique.

"Il n'y a absolument aucune indication que ceci ait quoi que ce soit à voir avec les Nations Unies ni avec son personnel." Et pourtant... Gregory Starr, le responsable de la sécurité de l'ONU, a beau se montrer catégorique, il lui est bien difficile de cacher son embarras. Car c'est bien au siège de l'institution à New York que deux colis contenant 16 kilos de cocaïne ont été livrés le 16 janvier dernier...

Les deux sacs, qui n'étaient ni des valises diplomatiques ni des besaces officiellement utilisés par l'organisation, étaient pourtant griffé du logo des Nations unies. Logo toutefois "grossièrement imité", selon la NYPD (la police new-yorkaise) et de la DEA (l'agence américaine de lutte contre le trafic de stupéfiants). Qui ajoutent que la drogue, envoyée depuis le Mexique, avait atterri dans un centre de tri d'une messagerie privée à Cincinnati, et qu'aucune adresse ne figurait sur le colis...

"Notre hypothèse de travail est que la drogue n'aurait jamais dû quitter le Mexique. Si c'est le cas, quelqu'un est sans doute dans de beaux draps pour avoir égaré une telle quantité de cocaïne", suppute un policier. La valeur marchande de la drogue saisie culmine en effet à environ deux millions de dollars... "A mon humble avis, c'est l'oeuvre de trafiquants de drogue qui tentaient de faire entrer quelque chose aux Etats-Unis et leur plan doit avoir échoué", a ajouté Gregory Starr. Dont la perspicacité rappelle qu'il n'est pas donné à tout le monde de devenir responsable de la sécurité à l'ONU.

Prenez le Metro de l'actu sur Facebook et Twitter

Plus d'articles

Sur le même sujet