Sepp Blatter élude les questions sur la corruption et tend la main à l'UEFA

DirectLCI
Lors de sa conférence de presse à Zurich en tant que président réélu de la FIFA, Sepp Blatter a parfaitement soufflé le chaud et le froid en se réfugiant derrière la présomption d'innocence lors des questions sur la corruption et a envoyé un signal positif à l'UEFA et Michel Platini, déclarant que la FIFA "avait besoin de l'UEFA". Notre envoyé spécial Thierry Coiffier est sur place pour LCI.

Plus d'articles