Sepp Blatter élude les questions sur la corruption et tend la main à l'UEFA

DirectLCI
Lors de sa conférence de presse à Zurich en tant que président réélu de la FIFA, Sepp Blatter a parfaitement soufflé le chaud et le froid en se réfugiant derrière la présomption d'innocence lors des questions sur la corruption et a envoyé un signal positif à l'UEFA et Michel Platini, déclarant que la FIFA "avait besoin de l'UEFA". Notre envoyé spécial Thierry Coiffier est sur place pour LCI.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter