Sépultures abandonnées : les mairies cherchent des repreneurs

DirectLCI
La Toussaint approche. Comme chaque année, les cimetières révèlent leur lot de tombes délaissées. Face au manque de place et aux difficultés financières, l’unique solution pour nombre de mairies, comme à Guivry, dans l’Aisne, c’est de lancer des procédures de reprises. Ou, le cas échéant, de demander par courrier recommandé aux familles de restaurer les sépultures, si elles souhaitent les conserver.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter