Services de renseignements : une communication défaillante ?

DirectLCI
Abdelhamid Abaaoud n'était ni en Syrie, ni en Belgique, mais bel et bien à quelques pas du lieu des attentats, à Saint-Denis. Cet état de fait soulève beaucoup de questions, notamment sur le déplacement dans l'espace Schengen. Certains terroristes de l'attaque ont pu se rendre en Syrie sans passeports et alors qu'ils étaient mis en examen. Cela pose donc aussi la question d'un problème de communication entre les différents services de renseignement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter