Services d'urgence menacés, le gouvernement dément

DirectLCI
Alors que le Figaro avance le nombre de 67 services d'urgence menacés de fermeture, le gouvernement dément et parle "d'extrapolation" et de "lecture partielle et partiale".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter