Sid Ahmed Glam téléphonait en prison... mais était sur écoute

France
DirectLCI
Sid Ahmed Glam pensait téléphoner en toute discrétion depuis sa cellule d'isolement, à Fresnes (Val-de-Marne). Pendant des mois en effet, le suspect principal dans le meurtre d'Aurélie Châtelain et dans l'affaire de l'attentat manqué de Villejuif, utilisait un téléphone portable pour, notamment, donner de ses nouvelles à sa famille. Mais d'après nos informations, cette ligne téléphonique était tout du long surveillée par la DGSI dans le cadre d'une autre affaire. Explications.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter