IVG : quand Simone Veil confiait avoir reçu "des lettres abominables"

IVG : quand Simone Veil confiait avoir reçu "des lettres abominables"

HOMMAGE - En 2010, Simone Veil, qui entre au Panthéon ce dimanche, revenait, devant nos caméras, sur l'ambiance qui avait entouré le vote sur la légalisation de l'IVG. Elle nous confiait notamment avoir reçu à l'époque des "lettres abominables". Rencontre.

Figure incontournable de la vie politique française, l'ancienne ministre Simone Veil, qui avait porté la loi légalisant l'avortement en 1974, entre au Panthéon ce dimanche, un an après sa mort le 30 juin  2017 à l'âge de 89 ans.

En 2010, notre journaliste Audrey Crespo-Mara l'avait interrogée sur l'ambiance qui avait entouré le vote sur la légalisation de l'IVG. Alors ministre de la Santé, elle révélait avoir reçu "des lettres abominables".

Lire aussi

"Ca a été très dur", nous confiait-elle concernant cette époque. "Surtout pour mes enfants". "J'ai reçu des lettres abominables. Ca m'intéressait de les garder, mais mes secrétaires trouvaient ça tellement affreux qu'elles les déchiraient sans m'en parler (...) Des menaces de mort. Et dans la rue, ca m'arrivait aussi". 

La cérémonie d'intronisation de Simone Veil au Panthéon sera diffusée ce dimanche 1er juillet en direct de 10h à 14h sur LCI.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe -"C'était un truc de barjot !" : les premiers mots de Kevin Escoffier après son sauvetage

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid : Véran promet "une campagne d'information et d'explication"

VIDÉO - Qui sera élue Miss France 2021 ? Découvrez les photos officielles des 29 candidates

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter