SITL : report du dépôt des offres de reprise au 14 avril

SITL : report du dépôt des offres de reprise au 14 avril

DirectLCI
SOCIAL – Le tribunal de commerce se prononcera quant à lui le 30 avril. La menace de liquidation judiciaire plane toujours au-dessus des 420 salariés.

Il leur faut encore attendre pour être fixés sur leur sort. Ce lundi matin, le tribunal de commerce a repoussé au 14 avril la date butoir pour le dépôt des offres de reprise de l'entreprise SITL , ex-usine du groupe d'électroménager FagorBrandt. L’usine lyonnaise de Gerland, placée en redressement judiciaire depuis le 2 janvier avec 420 emplois menacés, risquait la liquidation .

"On s’offre un mois de répit, puisque le tribunal se prononcera le 30 avril, explique à metronews Eric Butty, délégué SUD chez SITL à la sortie de l’audience, laquelle aura duré environ quarante-cinq minutes. C’est un soulagement car on avait peur que la liquidation soit prononcée, mais cela ne veut pas dire que ce ne sera pas le cas fin avril." Trois offres fermes ont pour l’instant été déposées, celle du constructeur Gruau (qui prévoit de sauver 40 emplois), celle du directeur de l'usine Pascal Mallen (41 emplois), et enfin celle de salariés du site (250 emplois).

En attente d'une réponse de Bercy

Une lettre d’intention signée d’Emmanuel Delepoulle, directeur général de l’entreprise iséroise de signalétique Snep , existe également. Ce projet est associé à des fonds en provenance d’Abu Dhabi. L’offre devra donc intervenir d'ici au 14 avril. Jusqu'à cette date, les SITL n’ont pas l’intention de rester les bras croisés.

"Nous allons continuer nos actions, nos manifestations. J’ose espérer que les résultats des élections municipales vont faire comprendre au gouvernement l’importance de l’emploi. Nous avons demandé un rendez-vous à Bercy, et sommes dans l’attente d’une réponse."
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter