Ski joëring : dévaler les pistes au grand galop

Ski joëring : dévaler les pistes au grand galop

France
DirectLCI
SPORT - Moyen de transport autrefois utilisé en Scandinavie, cette pratique est peu à peu devenue une activité sportive idéale pour les amoureux de la neige et des chevaux.

Dernier volet de la série sur les activités sportives originales à la montagne. Si j’ai réussi à passer le week-end sans faire de ski, j’ai quand même chaussé les spatules pour tester le ski joëring, une façon différente de goûter au plaisir de la glisse. Ici, la progression dans la neige s’effectue grâce à la force d’un chien, d’un véhicule motorisé ou surtout d’un cheval, la forme la plus courante.

A l’origine, le ski joëring était un moyen de transport scandinave, avant d'évoluer vers le plaisir et la compétition au fil des années. En France, c’est Jacques Filitroz qui va démocratiser l’activité à partir des années 1980. Aujourd’hui, une vingtaine de sites la proposent chaque hiver au grand public et des compétitions nationales de slalom et vitesse rassemblent les passionnés.

Un nouveau plaisir de glisse

C’est avec Philippe Canteux et derrière "Pépi", une Irish Cob âgée de douze ans, que je vais vivre cette belle expérience au col de la Joux verte à Avoriaz (Haute-Savoie). La jument est équipée d’un harnais avec un cadre sur lequel je pose mes mains. Elle obéit à son maître en grande partie à la voix. Au pas en descente, au trot ou au galop en montée, Philippe varie les ordres en fonction du relief.

Nous faire glisser sur la neige demande peu d’efforts pour l'animal. "C’est davantage le dénivelé et la neige molle dans laquelle ses sabots s’enfoncent qui le fatigue", m’explique le responsable de cette activité très agréable et peu exigeante. Pour participer à une balade en pleine forêt, il suffit d’apporter son matériel de ski, de savoir garder ses skis parallèles et bien sûr, d'apprécier un minimum les chevaux !

Infos : 06 86 07 31 32 ou sur www.avoriaz-skijoering.com . Tarifs : 32 euros l’initiation de 30 minutes, 52 euros la balade d’une heure. Réservation obligatoire.


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter