SNCF : la grève continue et les Nordistes font avec

SNCF : la grève continue et les Nordistes font avec

TRANSPORT – Tandis qu'un septième jour de grève à la SNCF aura lieu ce mardi dans le Nord Pas-de-Calais, des étudiants et lycéens nordistes ont dû être pris en charge en taxi ce lundi. La SNCF a mis en place un dispositif spécial pour les aiguiller.

En ce premier jour du bac, les "gilets rouges" de la SNCF avaient pour consigne de privilégier les lycéens et étudiants en période d'examens. Dans la gare Lille Flandres, les panneaux "assistance exams" ont fleuri un peu partout dans le grand hall. Quelque 250 employés ont été déployés spécialement dans la région pour aiguiller les jeunes.

"Globalement, ils avaient anticipé en utilisant la voiture ou en vérifiant la disponibilité de leur liaison, nous confie Stéphane, conseiller client à la SNCF. Ils sont prioritaires dans les trains. Au total, une dizaine de taxis ont dû en prendre en charge à cause de la ligne Lille-Valenciennes-Orchies".

La grève reconduite ce mardi

Pour le septième jour, la grève sera reconduite ce mardi dans le Nord Pas-de-Calais. Seuls 1 TER sur 2, 1 TGV sur 2 et 2 Intercités sur 5 circuleront. Un rassemblement de cheminots aura également lieu à partir de 9h30, devant la gare Lille Flandres. Une manifestation s'ébranlera ensuite en direction de la mairie de Lille afin d'y rencontrer des élus. 

Un bras de fer qui exaspère Gérard Dupagny, président de l'association "A Fond de Train". "Il faudrait savoir, ce qu'ils veulent, s'agace-t-il. Au début, les syndicats étaient d'accord pour une fusion SNCF-RFF (Réseau Ferré de France). Maintenant, ils sont contre et ils vont continuer à mettre la pression sur le Parlement. Au final, c'est l'usager qui est manipulé. Alors que des jeunes doivent passer des examens, des trains sont bloqués par de véritables actions commando."

De son côté, Bruno Wallart, secrétaire général CGT des cheminots de Lille, persiste et signe : "Nous avons reçu le soutien du syndicat lycéen UNL (Union nationale lycéenne), indique-t-il à metronews. C'est le gouvernement qui a choisi ce calendrier à cheval sur les examens. On ne peut que regretter cette situation." Plus d'infos : www.infolignes.com et 0 800 54 54 57.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

INFO TF1-LCI - Affaire Jubillar : de nouvelles fouilles près du domicile du couple

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Covid-19 : la situation dans les hôpitaux est-elle pire qu'avant la vaccination ?

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.