SNCF : les portiques de sécurité déjà en passe d'être abandonnés ?

SNCF : les portiques de sécurité déjà en passe d'être abandonnés ?

Promis après les attentats du 13 novembre pour renforcer la sécurité dans les gares, les portiques de sécurité seraient en passe d'être abandonnés. En cause, des dangers d'attroupement signalés alors que le coût, environ 2,5 millions d'euros par quai et par an, représente également un grand obstacle. Une commission de sécurité interne à la SNCF va rendre son évaluation dans les prochaines semaines et devrait conclure que les portiques ne sont pas la meilleure des solutions pour lutter contre la menace terroriste et garantir la sécurité des usagers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter